Mo茂se enjoint au peuple de nommer des juges et des officiers de police dans chaque cit茅. 芦 Justice, c鈥檈st la justice que tu poursuivras 禄, commande-t-il et elle devra 锚tre rendue sans corruption ni favoritisme. Les crimes seront l鈥檕bjet d鈥檌nvestigations m茅ticuleuses et les preuves soigneusement examin茅es. Il faut qu鈥檃u moins deux t茅moins cr茅dibles soient entendus pour qu’un suspect soit reconnu coupable et qu鈥檜ne sanction puisse 锚tre prononc茅e.

Dans chaque g茅n茅ration, dit Mo茂se, certains se verront confier la charge d鈥檌nterpr茅ter et d鈥檃ppliquer les lois de la Torah. 芦 Selon la doctrine qu鈥檌ls t鈥檈nseigneront, selon la r猫gle qu鈥檌ls t鈥檌ndiqueront tu proc茅deras ; ne t鈥櫭ヽarte de ce qu鈥檌ls t鈥檃uront dit ni 脿 droite ni 脿 gauche. 禄

La paracha de Choftim contient aussi les interdits relatifs 脿 l鈥檌dol芒trie et 脿 la sorcellerie, les lois r茅gissant la nomination et la conduite d鈥檜n roi, les r猫gles pr茅sidant 脿 la cr茅ation des 芦 villes de refuge 禄 destin茅es au meurtrier involontaire.

Nombre des lois de la guerre sont aussi affirm茅es : l鈥檈xemption du jeune mari茅, de celui qui vient de construire sa maison, de planter une vigne ou qui est effray茅 ; l鈥檕bligation de proposer la paix avant d鈥檃ttaquer une ville ; l’interdiction de d茅truire arbitrairement quelque chose de valeur, illustr茅e par la loi interdisant d’abattre un arbre fruitier en faisant le si猫ge d’une ville (dans ce contexte, la Torah 茅nonce la c茅l猫bre sentence 芦 Car l’homme est un arbre des champs 禄).

DVAR TORAH CHOFTIM Rav Ben Ichay

La paracha s鈥檃ch猫ve avec la loi de la聽Eglah Aroufah, la proc茅dure qui doit 锚tre suivie lorsqu鈥檜n cadavre dont le meurtrier est inconnu, est trouv茅 dans un champ, soulignant ainsi que la responsabilit茅 de la communaut茅 est engag茅e non seulement au regard de ce qui est commis, mais aussi pour les actes qu鈥檈lle n鈥檃 pu emp锚cher.

LA PARACHA POUR LES ENFANTS CHOFTIM