Chavouah tov

BHM ce jeudi soir 29 avril, nous célébrerons la hiloula de Rav Chimhone Bar Yohay au Beth Hamidrach Ketorett

Nous respecterons les règles actuelles de distanciation. Places limitées à 45 hommes

Nous devons tenir compte de l’horaire du couvre-feu :
Minha : 18h30
Suivie de la hiloula

Au programme : box salé, pistaches, alcools (boukha, whisky, Anisette, vin,…), musique et vente traditionnelle des bougies 🕯

Eau de vie de figue Boukha Bokobsa 37,5% - Bokobsa Père et fils

Un zoom sera proposé à ceux qui ne pourront être là en presentiel

les accés et codes vous seront communiqués par watsapp Ketorett

Moise

VOS DONS SERONT A REGLER A LA SYNAGOGUE DIRECTEMENT

POUR CEUX QUI NE PEUVENT SE DEPLACER ET VEULENT FAIRE UN DONC VOUS POUVEZ LE FAIRE AVEC PAYPAL OU VOTRE CB ( PAIEMENT SECURISE)


Que le mérite des Rabbi vous protègent

Ci dessous Lag Baomer 5780

Chaque Donateur a eu son nom associé au Rav choisi et à une bougie virtuelle

Ecritures réalisées en direct par un Sofer à Ketorett pendant la soirée LAG

BAOMER A KETORETT ET APRES 20H VIA ZOOM.

Lag BaOmer, le 33ème jour du compte du Omer – cette année le vendredi 30 avril 2021 – est un jour de fête dans le calendrier juif, traditionnellement célébré par des sorties (lors desquelles les enfants jouent à tirer à l’arc), des feux de joie, et d’autres réjouissances. Des milliers de Juifs se rendent à Mérone, dans le nord d’Israël, auprès du tombeau du grand sage et mystique Rabbi Chimone bar Yo’haï dont ce jour est la Hiloula (l’anniversaire de son décès).

Le sens du nom

Lag BaOmer tombe toujours le 18ème jour du mois d’Iyar. Alors, que signifie son nom ? Le mot « Lag » est constitué des lettres hébraïques lamed (ל) Et guimel (ג), qui ont ensemble la valeur numérique de 33. « BaOmer » signifie « dans le Omer ». Le Omer est la période du compte qui commence le deuxième jour de Pessa’h et s’achève à la fête de Chavouot, après le 49ème jour.

Ce que nous célébrons

Rabbi Chimone bar Yo’haï, qui vécut au 2ème siècle de l’ère commune, fut le premier à enseigner publiquement la dimension mystique de la Torah connue sous le nom de « Kabbalah ». Il fut l’auteur de l’œuvre de base de la Kabbalah, le Zohar. Le jour de son départ de ce monde, Rabbi Chimone demanda à ses disciples de considérer cette date comme « le jour de ma joie ».

Les maîtres ‘hassidiques expliquent que le dernier jour de la vie terrestre d’un Juste, « toutes ses actions, ses enseignements et son service de D.ieu » atteignent leur point culminant et le zénith de leur impact sur nos vies. Ainsi, nous célébrons à chaque Lag BaOmer la vie de Rabbi Chimone et la révélation de l’âme ésotérique de la Torah.

Lag BaOmer commémore un autre joyeux événement : le Talmud relate que, dans les semaines entre Pessa’h et Chavouot, une épidémie frappa les disciples du grand sage Rabbi Akiva « parce qu’ils ne se comportaient pas avec respect les uns envers les autres » ; ces semaines sont donc considérées comme une période de deuil, ce qui implique que certaines formes de réjouissances y sont interdites par la loi et la tradition. Le jour de Lag BaOmer, l’épidémie cessa. Ainsi, ce jour porte également le thème de Ahavat Israël, le devoir d’aimer et de respecter son prochain.

Softlogic|Groupe :Cyber security, Virtual San & Storage , Virtual Workspace