Origine de la Mimouna
L’origine de la Mimouna est difficile à retrouver, le nom lui-même est interprété de différentes façons. Certains lient cette fête à la Hilloula de Rabbi Maimon, rabbin et sage réputé et vénéré au Maroc, père du célèbre Maimonide.

D’autres voient un rapport entre le terme de Mimouna et Emouna (foi en hébreux) qui célébrerait la foi et la croyance dans la fin de la Diaspora et l’arrivée des temps messianiques.

D’autres encore se réfèrent à la racine Mamon de Mimouna (argent en hébreux) et lient cette fête à la notion de richesse, d’abondance après les “privations” de Pessah. Cette référence est très présente dans les vœux que l’on se fait les uns aux autres le soir de la fête: Tbarkou Ou Tsa’dou (soyez bénis et réjouissez-vous), Terbhou (que vous gagnez).
Bonheur et abondance sont les deux notions les plus présentes  dans cette fête.
Cette célébration pourrait aussi avoir une consonance locale maghrébine, presque païenne et liée au surnaturel, qui fêterait tout simplement le printemps (référence à Si Mimoun, roi des génies et Lalla Mimouna, sainte qui distribue fertilité et abondance). Lalla Mimouna est aussi sainte femme de l’islam.